Journal d'Haïti et des Amériques

Journal d'Haïti et des Amériques

RFI
24 episodes

About

13h10-13h30 (TU) sur l'antenne Monde, Mikaël Ponge vous propose un rendez-vous d’information destiné aux Amériques, avec chaque jour, un dossier spécial Haïti. Haïti, avec quelque trois millions d’auditeurs, est le deuxième bassin d’audience de notre radio, après celui de l’Afrique francophone. Le pays compte six émetteurs pour diffuser RFI en modulation de fréquence. C’est pour cet auditoire que, chaque jour, RFI consacre un reportage, ou une interview, spécifiquement consacré à Haïti. 

more

Language

French

Categories

Top CategoriesView all

27 May 2022

Colombie: Cali, un an après la mobilisation

RFI
Dimanche 29 mai 2022, la Colombie choisira son nouveau président. Si le pays a toujours été gouverné à droite, la gauche est aujourd’hui en tête des intentions de vote, un an après le grand mouvement de contestation populaire qui avait été réprimé par le gouvernement conservateur sortant. Gustavo Petro remportera-t-il l’élection présidentielle en Colombie ? À deux jours du premier tour, le candidat de gauche fait toujours la course en tête. Une première dans l’histoire de ce pays, depuis toujours, gouverné à droite. Le programme très progressiste de cet ancien-guérilléro et ex-sénateur, ancien maire de la capitale Bogota, séduit bon nombre de Colombiens qui aspirent à un changement politique. Surtout les jeunes, qui s’étaient largement mobilisés l’an dernier dans un grand mouvement social, appelé « le paro », la grève. Un soulèvement contre la corruption, les inégalités sociales et la violence qui a été durement réprimé par le gouvernement conservateur sortant. Notre envoyée spéciale Stefanie Schüler s’est rendue à Cali, dans le sud-ouest de la Colombie, épicentre de la contestation au printemps 2021. Reportage auprès de ceux qui ont crié leur soif de changement et espèrent voir la gauche s’imposer dimanche, sous peine de redescendre dans les rues, si tel n’était pas le cas. La NRA tient sa convention annuelle Le puissant lobby pro-armes américain tient, à compter de ce 27 mai 2022, son assemblée annuelle au Texas, trois jours seulement après l'effroyable fusillade dans une école de l’État. La NRA organise sa grand-messe à Houston, à quelques heures de route seulement de l'école primaire d’Uvalde, où un adolescent de 18 ans a tué 19 enfants et deux enseignantes. Malgré cette effroyable actualité, l'ancien président Donald Trump doit prendre la parole devant les participants de cette convention. Cette réunion se déroule au moment où la police est sous le feu des critiques, soupçonnée d'avoir mis trop de temps à intervenir dans l'école d'Uvalde. Selon une vidéo et de nombreux témoignages, des parents ont attendu devant l'école, pendant une éternité selon eux, sans que la police intervienne, alors que le lycéen Salvador Ramos était en train de perpétrer son massacre dans une salle de classe. Le comportement des forces de l'ordre de nouveau mis en cause au Brésil Après l'opération policière qui a fait 26 morts dans une favela de Rio en début de semaine, un autre évènement suscite l'indignation : la mort d'un homme par asphyxie dans le coffre d'une voiture de police. Les faits se sont produits mercredi 25 mai 2022 sur une route du nord-est du Brésil. Une courte vidéo montrant deux policiers qui referment le coffre de leur voiture sur un homme, avec difficulté puisque les jambes de l'individu dépassent du véhicule, a été publiée sur les réseaux sociaux. Un proche de la victime qui dit avoir assisté à la scène raconte que les policiers ont jeté du gaz dans le coffre. L'épouse de la victime dénonce « un crime ». La police brésilienne est l'une de celles qui tuent le plus au monde : en 2021, plus de 6 100 personnes sont mortes dans des opérations policières, et 183 agents ont été assassinés, selon des chiffres d'une organisation de surveillance des violences. Et à la Une du journal de la 1ère  Des inondations historiques dans la vallée du Maroni en Guyane.
26 May 2022

Présidentielle en Colombie: la gauche jette ses dernières forces dans la bataille

RFI
Dimanche 29 mai, premier tour de la présidentielle dans un pays qui a toujours été gouverné à droite. Mais pour la première fois la gauche fait la course en tête dans les sondages. Son candidat Gustavo Petro redonne de l'espoir à de nombreux Colombiens dans ce pays ou 21 millions de personnes vivent dans la pauvreté. À 62 ans, Gustavo Petro, ancien guérilléro et vieux routier de la politique colombienne, ancien maire de la capitale Bogota, est le grand favori des sondages. En Colombie où la corruption, l’exclusion sociale et la violence dominent toujours le quotidien, bon nombre d’électeurs aspirent aujourd’hui à un changement de politique. Mais ils ne seront probablement pas assez nombreux pour permettre à Gustavo Petro une victoire dès le premier tour. Sur la dernière ligne droite, ses sympathisants jettent toutes leurs forces dans la bataille. À Cali, dans le sud-ouest du pays, notre envoyée spéciale, Stefanie Schüler est allée à leur rencontre. ► À lire aussi : Colombie : Francia Marquez, une afro-descendante future vice-présidente ? Texas : recueillement et colère à Uvalde Accablées de chagrin, des centaines de personnes se sont rassemblées, mercredi 25 mai, pour pleurer les 19 enfants et les deux enseignantes victimes d'un effroyable massacre dans leur école d'Uvalde, au Texas, commis la veille par un jeune homme de 18 ans à l'aide d'un fusil d'assaut acheté légalement. La tragédie, qui repose l'éternelle question de la limitation des armes à feu aux États-Unis, a assommé de douleur cette petite ville de 16 000 habitants, en majorité hispaniques. S'adressant aux journalistes, le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a révélé que le meurtrier, Salvador Ramos, qui a été tué par la police, avait tiré sur sa grand-mère de 66 ans en plein visage avant de se rendre à l'école primaire Robb. Le jeune homme n'avait pas d'antécédent judiciaires chez les mineurs ou de problèmes psychologiques connus des services de santé locaux, avait précisé le gouverneur, le qualifiant pourtant de « dément ». Le tueur avait auparavant annoncé sur Facebook son intention d'attaquer sa grand-mère laquelle, bien que grièvement blessée, a réussi à alerter la police. À lire aussi : Fusillade au Texas: le tueur, un jeune en rupture scolaire et sociale Haïti : fin de la grève des greffiers Après avoir récupéré 11 millions de gourdes de chèques zombis provenant de 143 employés qui percevaient leur salaire sans travailler, le ministre de la Justice et de la Sécurité se dit maintenant en mesure de satisfaire certaines revendications des greffiers. Lors d’une conférence de presse conjointe le mercredi 25 mai, les greffiers ont ainsi annoncé la levée partielle de la grève entamée il y a plus d’un mois. Les greffiers sont en grève depuis le 12 avril dernier, ce qui avait entrainé le dysfonctionnement total de l’appareil judiciaire dans toutes les juridictions du pays, comme l’explique le rédacteur en chef du Nouvelliste, Frantz Duval. Et à la Une du journal de La 1ere : le retour en force des algues sargasses sur le littoral martiniquais.
25 May 2022

Primaires de mi-mandat aux États Unis: «des défaites embarrassantes pour Trump»

RFI
Les candidats républicains soutenus par Donald Trump dans l'État de Géorgie ont connu leur plus grande défaite lors des primaires de mi-mandat hier, mardi 24 mai 2022. L'influence de l’ancien président sur le Parti républicain en aurait-elle pris un coup ? « Tous les sondages l'annonçaient, mais la défaite a été bien plus large que prévu » analyse notre invité Lauric Henneton, spécialiste de civilisation américaine et maître de conférence à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. David Perdue, le candidat sur lequel Donald Trump avait tenté d'exercer toute son influence politique, a largement été battu hier, lors des primaires en Géorgie. Il ne sera pas le candidat républicain pour le poste de gouverneur dans cet État en novembre lors des élections de mi-mandat. C’est le sortant, le conservateur Brian Kemp qui a largement été élu. « La prime au sortant s’est vérifiée à nouveau, mais c’est embarrassant pour Trump » analyse Lauric Henneton. Preuve que la contestation des résultats de la présidentielle de 2020 « n’est pas automatique pour s’imposer », même en Géorgie. Seul lot de consolation pour Donald Trump, celui qu’il soutenait pour l’investiture dans la course au Sénat, Herschel Walker, s’est imposé. En novembre prochain, la Géorgie restera-t-elle démocrate ou rebasculera-t-elle côté républicain ? « Les démocrates sont en mesure de l’emporter » estime notre invité, mais « la question de la mobilisation sera cruciale ». Les États-Unis sous le choc après la fusillade d’Uvalde Une chape de plomb recouvre la ville d'Uvalde, au Texas, où les habitants sont partagés entre deuil, effroi et stupeur au lendemain du massacre de 19 enfants et deux enseignants dans une école primaire. Un tireur, identifié comme Salvador Ramos, 18 ans, a commis l'une des pires tueries de ces dernières années aux États-Unis. Inévitablement, le débat sur les armes à feu revient sur la table. Joe Biden, le président appelant à une réforme de la législation. « Un débat qui se heurte toujours aux mêmes blocages, au sénat en particulier et au lobby des armes que l’on disait pourtant affaibli » note Lauric Henneton. « La seule chose qui pourrait changer », estime-t-il, « c’est l’accumulation des tueries de masse dans les écoles, mais comme il ne s’est rien passé après Sandy Hook en 2012, on peut être pessimiste sur l’agenda ». Et à la Une du Journal de la 1ère  Le ras le bol des usagers de la route en Guyane face au mauvais état des infrastructures. Face à des accidents de plus en plus nombreux, ils réclament des travaux immédiats.
24 May 2022

États-Unis: jour de primaires en Géorgie

RFI
Ce sera l’un des États-clé des élections de mi-mandat de novembre (2022). Ce 24 mai 2022, démocrates et républicains organisent leurs primaires lors desquelles ils vont décider quels seront leurs candidats. Un poste de gouverneur et un poste de sénateur sont notamment en jeu. Coup de projecteur sur les enjeux de cette journée. En novembre 2020, pour la première fois en 60 ans la Géorgie, État conservateur du Sud-Est américain votait pour un président démocrate. Les primaires de ce 24 mai 2022 vont donner un aperçu du paysage politique en Géorgie. Les forces en présence dans cet État violet, désormais, c’est-à-dire moitié bleu démocrate moitié rouge républicain. Côté démocrate, il n’y a pas vraiment de suspense, les primaires vont surtout permettre de tester la mobilisation des électeurs. Côté républicain, il y a plus d’enjeux, plusieurs candidats pour chaque poste, sont soutenus ou non par Donald Trump. Sa tentative de faire chuter le gouverneur Brian Kemp, pour le punir d’avoir refusé d’invalider le résultat de la présidentielle de 2020 en Géorgie, semble ne pas fonctionner et son candidat à la primaire, David Perdue, est à la traîne dans les sondages. Une campagne qui a déjà montré qu’une autre primaire se joue : celle de l’investiture à la présidentielle de 2024. Car Mike Pence, l’ancien vice-président de Donald Trump a lui apporté son soutien à Kemp. Le détail avec Marie Normand, envoyée spéciale à Atlanta.   Haïti : dialogue entre Henry et Montana Dans les conditions actuelles, le dialogue est la seule voie qui peut conduire à une sortie de crise en Haïti, estime l’un des membre du Bureau de suivi de l’Accord de Montana, alors que des membres du mouvement expriment des craintes face à d’éventuelles manœuvres dilatoires de la part du Premier ministre de facto Ariel Henry. Les 11 et 15 mai 2022, à l’initiative du chef de gouvernement, des réunions en tête-à-tête se sont tenues entre Ariel Henry et Magalie Comeau Denis, une dirigeante du mouvement Montana, autour de la reprise du processus de dialogue, arrêté depuis février 2022. Montana insiste sur les conditions du dialogue : « environnement propice », lieu neutre, durée (15 jours), agenda, principes et modalités des discussions qui se dérouleront sous observation nationale et internationale, avec comme objectif de parvenir à un compromis politique national fondé sur une solution haïtienne à la crise, comme l’explique Gotson Pierre, d’AlterPresse.     Au Brésil, limogeage du président de Petrobras Le président brésilien Jair Bolsonaro a limogé hier (23 mai 2022) le patron du géant pétrolier Petrobras, José Mauro Coelho, nommé il y a seulement 40 jours. José Mauro Coelho était le troisième président du groupe en un peu plus d'un an. Sans préciser les raisons du limogeage, le gouvernement l'a remercié pour son travail, tout en soulignant que «le Brésil traverse actuellement un moment difficile, en raison des effets de l'extrême volatilité des hydrocarbures sur les marchés internationaux», selon le communiqué. Pour la presse, c’est une décision purement électorale le gouvernement cherche un moyen de geler le prix des combustibles, avant la présidentielle de novembre 2022.   Et à la Une du Journal de la 1ère  La variole du singe serait-elle arrivée en Guyane ? Deux cas suspects sont en cours de vérification.
23 May 2022

Immigration Mexique / États-Unis: le «Titre 42» reste en place

RFI
C’était une promesse de l’administration Biden : la levée ce 23 mai 2022 du « Title 42 ». Cette mesure sanitaire, instaurée par Donald Trump en mars 2020, qui permet l’expulsion des migrants sans procédure. Mais, en fin de semaine dernière, un juge fédéral de Louisiane a bloqué sa levée. Un nouvel espoir douché pour les candidats au départ, massés à la frontière. Un juge fédéral de Louisiane a empêché, vendredi 20 mai 2022, l'administration de Joe Biden de lever une mesure sanitaire mise en œuvre par le gouvernement Trump, pendant la pandémie de Covid, pour pouvoir expulser sans délai les migrants franchissant sans visa les frontières terrestres des États-Unis. Le gouvernement fédéral a immédiatement annoncé sa décision de faire appel du jugement. En attendant, le titre 42 toujours en vigueur ne leur laisse aucune chance de demander l’asile. Une mesure qui paraît aujourd’hui plus que jamais injuste aux yeux des migrants haïtiens et centraméricains qui se massent à la frontière, comme à Tijuana, où s’est rendue Gwendolina Duval.   Fin de campagne présidentielle en Colombie À une semaine du premier tour de la présidentielle (29 mai 2022), les ultimes réunions publiques de la campagne présidentielle se sont tenues, dimanche 22 mai 2022, en Colombie dans un climat de grande nervosité et toujours plus polarisé. L'opposant et sénateur de gauche Gustavo Petro, un ex-guérillero et ancien maire de Bogota converti à la social-démocratie, continue de faire la course en tête dans les sondages (41%), laissant croire pour la première fois à l'arrivée de la gauche au pouvoir, dans un pays historiquement dirigé par les conservateurs. À la tête de la coalition du Pacte historique, M. Petro a clos sa campagne de terrain, débutée très tôt et menée partout dans le pays, par un grand meeting sur une place historique du centre de Bogota, noire de monde. Federico Gutierrez, dit « Fico » par ses partisans, le candidat conservateur a quant à lui tenu meeting sur ses terres de Medellin, lui aussi devant des milliers de ses partisans, promettant de « gagner les élections » et de faire mentir les sondages.   Haïti : le budget 2021/2022 décrypté Criminalité quotidienne des gangs, crise politique larvée depuis l’assassinat du président : le panorama est on ne peut plus incertain pour Haïti, et la déjà très faible économie du pays est encore plus au bord de l’implosion face aux conséquences qu’a la guerre en Ukraine sur les marchés mondiaux. Au micro de notre correspondante Amélie Baron, l’économiste Kesner Pharel dresse une analyse sévère sur le budget que les autorités du pays ont enfin présenté ce mois de mai 2022, avec plus de deux trimestres de retard. L’économie haïtienne redoute aujourd’hui le retour d’émeutes de la faim. Une crise de plus qui, avec l’insécurité des gangs, accélère la fuite des cerveaux : Haïti perd ses entrepreneurs et sa classe moyenne, ce qui plonge davantage encore le pays dans ce cercle vicieux de la crise.   Et à la Une du Journal de la 1ère : les territoires d'Outre-mer moins exposés que le reste de la France au risque de blanchiment d’argent, selon le dernier rapport du GAFI, le groupe d’Action financière.
20 May 2022

Christian Smalls, ancien d'Amazon et nouvelle figure syndicale aux États-Unis

RFI
Il aime porter des t-shirts siglés «Eat the rich» («Mangez les riches»), et assure qu' « aujourd’hui, on ne démissionne plus, on se syndicalise ». Christian Smalls dirige le tout premier syndicat indépendant chez Amazon aux États-Unis. Le 1er avril 2022, 55% des employés de l’entrepôt JFK 8, dans l'État de New-York, ont voté «oui» pour être représentés par le syndicat mené par Christian Smalls, Amazon Labor Union. L’ancien employé de la firme se bat, depuis deux ans, pour améliorer les conditions de travail des salariés. Il est ainsi devenu la nouvelle figure de la lutte syndicale aux États-Unis. Anaëlle Larue a dressé son portrait.    En Amazonie, les indigènes Yanomami face aux orpailleurs Les indigènes Yanomami vivent dans la forêt amazonienne, à cheval entre le Venezuela et le Brésil. Ils célèbrent cette année les 30 ans de la démarcation de leur territoire côté brésilien. À l'époque, ils voyaient cette délimitation de leurs terres comme une grande avancée. Mais aujourd'hui, ils en tirent un bilan plus négatif : depuis l'arrivée du président Jair Bolsonaro au pouvoir au Brésil, résister aux orpailleurs est de plus en plus difficile. Un représentant du peuple Yanomami était à Paris, la semaine dernière, pour alerter la Communauté internationale. Marie Normand l'a rencontré.    Nouveau scandale de violences sexuelles dans le foot en Haïti Dans un article publié dans le magazine sportif norvégien Josimar (spécialisé dans le football), le journaliste Romain Molina explique que des joueurs, des arbitres et des employés de la Fédération haïtienne de football auraient été contraints d'avoir des relations sexuelles avec des officiels de football en visite à Haïti. Sepp Blatter, qui était alors président de la Fifa, serait concerné.
19 May 2022

La minorité anglophone du Québec contre un projet de loi visant à renforcer la francophonie

RFI
Au Québec, des centaines de personnes ont manifesté depuis la semaine dernière pour s'opposer à un projet de loi déposé par un député de la majorité conservatrice au pouvoir dans cette province du Canada. La loi 96 qui, encore à l'état de projet pour l'instant, vise à mieux défendre la langue française et va restreindre l'usage de l'anglais dans plusieurs services publics. Le texte pourrait instaurer, notamment, un plafond maximum d'élèves dans des établissements scolaires anglophones. Ce projet de loi s'ajoute à un texte déjà existant et fondateur du Québec tel qu'on le connaît aujourd'hui, la loi 101. Le projet vient relancer une guerre linguistique entre anglophones et francophones. Reportage de notre correspondant à Montréal, Alexis Gacon.   Dernière ligne droite avant la présidentielle en Colombie Gustavo Petro (gauche) est pour l'instant donné favori du premier tour de l'élection présidentielle, prévu le 29 mai 2022. Le candidat de centre droit Federico Gutierrez, dit «Fico», était en meeting ce mercredi (18 mai 2022) à Armenia, à 300 kilomètres à l'ouest de la capitale, Bogota. Il a promis de rétablir la sécurité, de lutter contre la pauvreté et a de nouveau critiqué son principal concurrent.    Un troisième mariage pour Lula au Brésil Au Brésil, l'élection présidentielle est prévue dans cinq mois. Ce qui a laissé du temps au favori des sondages, Lula da Silva, de se remarier. Deux fois veuf, il a épousé en troisièmes noces Rosangela da Silva, de 21 ans sa cadette. Cette sociologue et militante de la première heure du Parti des travailleurs est appelée à devenir la Première dame du Brésil si son nouveau mari remporte la présidentielle en octobre 2022. Dans un climat de polarisation politique, ce mariage a suscité de fortes critiques de la part des partisans de Jair Bolsonaro, qui mettent en cause le train de vie jugé luxueux de Lula.   Haïti : fête du drapeau Les missions diplomatiques d'Haïti à l'étranger ont organisé plusieurs concerts à l'occasion de de la fête du drapeau, célébrée chaque 18 mai, nous explique Frantz Duval, rédacteur en chef du Nouvelliste. L'éditorial du journal est consacré, ce jeudi 19 mai 2022, aux conséquences pour le système scolaire de la violence des gangs dans le pays.
18 May 2022

États-Unis: résultats «mitigés» pour Donald Trump, lors des primaires dans cinq États

RFI
Des primaires avaient lieu dans cinq États américains ce mardi (17 mai 2022), en vue des élections de mi-mandat prévues aux États-Unis en novembre 2022. Avec des résultats mitigés pour les candidats soutenus par l'ancien président Donald Trump, expliquent la presse américaine et notre invité ce mercredi (18 mai), Lauric Henneton, spécialiste de Civilisation américaine, et maître de conférence à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. En Pennsylvanie, pour défendre les couleurs du parti républicain en vue de la course au Sénat en novembre, deux candidats sont au coude à coude : le Dr Mehmet Oz, ancien animateur de télévision soutenu par Donald Trump, et le millionnaire issu du monde de la Finance David McCormick. «C'est l'une des leçons de cette élection en Pennsylvanie : le soutien de Trump n'est pas décisif», explique Lauric Henneton. Un État stratégique car «il redevient un État bascule», lors des dernières élections présidentielles. Le résultat en novembre en Pennsylvanie «pourrait faire la différence au Sénat», où ni les républicains ni les démocrates n'ont pour l'instant de majorité, souligne Lauric Henneton. Autre enseignement de ce scrutin, la théorie du «vote volé», selon laquelle Donald Trump n'aurait en fait pas perdu l'élection présidentielle contre Joe Biden en 2020, «trouve de plus en plus d'écho dans l'électorat républicain», selon le chercheur.    Mexique : 100 000 disparus depuis 1964 La presse mexicaine rend hommage à ces 100 000 Mexicains victimes des groupes criminels. Dans sa revue de presse des Amériques, Oriane Verdier revient aussi sur l'allègement des sanctions américaines contre le Venezuela, et la reprise des négociations entre le régime du président Nicolas Maduro et l'opposition.   Chili : les autochtones Mapuches contre l'état d'exception Malgré ses promesses de campagne de privilégier le dialogue et d'en finir avec la militarisation du sud du Chili, le gouvernement du nouveau président de gauche Gabriel Boric a décrété mardi (17 mai 2022) l'état d'urgence en Araucanie. Cela signifie le retour de l'armée sur place, une région où les Mapuches, principal peuple autochtone du Chili, revendiquent la récupération des terres de leurs ancêtres. Une décision contestée par l'un de leurs leaders, Aucan Huilcaman, porte-parole de l'organisation autonomiste le Conseil de Toutes les Terres.
17 May 2022

Pénurie de lait infantile aux États-Unis: vers une reprise de la production par le groupe Abbott

RFI
Le groupe Abbott a annoncé, cette nuit, un accord avec la justice américaine pour reprendre sa production de lait infantile. Son usine du Michigan pourrait rouvrir dans deux semaines. Mais en attendant, la pénurie de lait infantile se poursuit aux États-Unis. Manque de main-d'oeuvre à cause de la pandémie, problèmes dans la chaîne d'approvisionnement : au début du mois de mai, 43% des laits infantiles étaient épuisés dans tous les États-Unis, contre 11% en novembre 2021. Or, seulement un quart des enfants américains sont nourris au lait maternel jusqu'à l'âge de six mois environ. Cette crise touche une grande partie de la société. De nombreuses familles en particulier les plus modestes, partent quotidiennement à la chasse au lait en poudre. C'est le cas au Texas, où notre correspondant Thomas Harms est allé à leur rencontre.    Les États-Unis allègent les sanctions contre Cuba Washington assouplit les sanctions concernant les transferts d'argent ou encore l'immigration. Un «petit pas dans la bonne direction», selon les autorités cubaines mais «pas la fin de l'embargo» selon Washington. Joe Biden est en visite à Buffalo, dans l'État de New York, ce mardi (17 mai 2022), pour rendre hommage aux victimes et dénoncer le racisme à l'origine de ce crime. Les médias états-uniens s'interrogent encore après le choc de la tuerie raciste de Buffalo qui a fait dix morts samedi (14 mai 2022), explique Achim Lippold dans sa revue de presse des Amériques. Autre sujet à la Une aux États-Unis Achim, les primaires pour les élections de mi-mandat. Tous les yeux sont tournés aujourd’hui vers la Pennsylvanie, même si d’autres États comme le Kentucky, l’Idaho, la Caroline du Nord organisent aussi des primaires en même temps.   Haïti : Port-au-Prince toujours en partie paralysée par les gangs Enfin, comme chaque mardi, Gotson Pierre revient avec nous sur l'actualité haïtienne. Les violences des gangs qui continuent de paralyser une partie de la capitale, Port-au-Prince. Après le massacre de 148 personnes au début du mois dans le quartier de la Plaine de Cul-de-sac, les gangs tentent de progresser vers l'est de Port-au-Prince. Autre sujet à lire également sur Alterpresse : l’ancien président haïtien Michel Martelly n’est pas le bienvenu à Miami.
16 May 2022

Primaire républicaine en Pennsylvanie: la campagne est lancée pour les midterms aux États-Unis

RFI
Les élections de mi-mandat auront lieu dans huit mois aux États-Unis. La campagne est déjà lancée avec, notamment, une primaire républicaine demain mardi (17 mai 2022) en Pennsylvanie. Guillaume Naudin s'est rendu sur place et nous explique les enjeux de ce scrutin. À la Une de l'actualité d'Haïti et des Amériques, ce lundi (16 mai 2022), deux fusillades aux États-Unis ce week-end... On revient dans la revue de presse sur les motivations du tireur qui a tué dix personnes, principalement des noirs, dans un supermarché de l'État de New York ce samedi.   En Haïti, la violence des gangs perturbe l'économie, les entreprises peinent à reprendre leurs activités dans les quartiers nord de Port-au-Prince. Notre correspondante en Haïti Amélie Baron a interviewé Grégory Brandt, le président de la Chambre franco-haïtienne de Commerce et d'Industrie.   Enfin dans le journal des Outre-mers, Alex Leveillé et la rédaction de La Première nous expliquent que les inondations brutales vont s'intensifier d’ici 2040 aux Antilles françaises.