ELMOTRONICS (LiveSet 18.11.2020)

ELMOTRONICS (LiveSet 18.11.2020)

ELMOTRONICS (LiveSet 18.11.2020)
01:24:43

About this episode

ELMOTRONICS -- -- – -- session du 18..11..20
nostalgie et décalages, du folk au punk en passant par...

1. RUM – t’daghet in den oosten Belgique, 1972
Un peu de folk flamand pour commencer comme il faut.

2. Anna MELATO chante Nino ROTA – canzone arrabbiata Italie, 1973
La chanson principale du merveilleux Film d’amore et d’anarchia de Lina Wertmuller.

3. Nino NARDINI – musique pour le futur (extrait) France, 1970
Encore une musique de film (imaginaire, celui-ci).

4. 3 MUSTAPHA 3 – a chilling tale, pt 1 Grande-Bretagne, 1983
Bien connu dans les années 80, le groupe des cousins Mustapha, originaires du village balkanique de Szegerely, était en fait constitué de musiciens londoniens cachés derrière des pseudonymes exotiques de circonstance.

5. ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK – the new stone ageGrande-Bretagne, 1981
Un morceau bien agressif par un groupe plutôt connu pour ses balades pop.

6. David BOWIE – scary monsters (and super-creeps) Grande-Bretagne, 1980
Avec le grand Robert Fripp (King Crimson) à la guitare.

7. ULTRAVOX – sleepwalk Grande-Bretagne, 1980
Merveilles oubliées de la new wave britannique.

8. THE VIRGIN PRUNES – pagan lovesong Irlande, 1982
Avant d’être un groupe, les Virgin Prunes étaient un collectif de jeunes artistes punk dont faisaient entre autres partie Bono et The Edge, qui bien vite s’assagiront et formeront U2. (Ils ne jouent évidemment pas sur ce morceau-ci.)

9. JOF & THE RAM – aux chiottes Suisse, 1981
Les débuts post-punk du futur chanteur des Young Gods, Franz Treichler. « Jof & the Ram » est une abréviation du premier nom du groupe, Johnny Furgler and the Raclette Machine (sic).

10. James HORNER – « le nom de la rose » main titles Grande-Bretagne, 1986
James Horner est un compositeur de musiques de films chiantes (on lui doit par exemple celle de « Titanic »), mais ses ambiances sonores pour « Le nom de la rose » de Jean-Jacques Annaud sont vraiment très belles !

11. THE RUTS – dope for guns Grande-Bretagne, 1979
Merveilles oubliées du punk britannique.

12. SWINGING ZOMBIES – no solution Suisse, 1988
Merveilles oubliées du punk suisse allemand.

13. THE URINALS – i’m a bug Etats-Unis, 1979
Court, sale et efficace, l’essence même du punk.

14. THE NORMALS – almost ready Etats-Unis, 1979
Un autre extrait de la compilation « Kill the hippies ! Kill yourself ! », consacrée aux merveilles oubliées du punk américain.

15. AUTOPSY – 346000 watts Suisse, 1991
L’une des trop rares chansons d’un mythique et frénétique groupe punk neuchâtelois.

16. RENE BINAME – où l’on apprend que l’on a tout à gagner Belgique, 2000
Un groupe auquel nous devons toutes et tous beaucoup en termes de conscience politique. (Et de picole aussi.)

17. REVOLUCION X – declaración de guerra del e.z.l.n. / e.z.l.n. Mexique, 1994
Extrait d’un 45-tours historique diffusé en Europe en soutien aux insurgé.es zapatistes.

18. MONASTERE DE TENGBOCHE – appel de conques Tibet, 1969
Se joue au lever du soleil. Enregistrement ethnographique publié par le prestigieux label Ocora.

19. THE DESOTO CAUCUS – leaving odessa Etats-Unis, 2004
Une magnifique balade folk. Rien d’autre à dire.

20. FAIRPORT CONVENTION – tam lin Grande-Bretagne, 1968
Merveilles oubliées du folk britannique.

21. ARAB STRAP – wasting Grande-Bretagne, 1996
Le groupe le plus dépressif d’Ecosse (ce n’est pas peu dire) joue avec nos nerfs… A haute dose, cette chanson peut tuer, c’est sûr.

22. Peter HAMMILL – mediaevil Grande-Bretagne, 1978
Fascinantes superpositions vocales par le chanteur de Van der Graaf Generator. (Merveilles oubliées du rock progressif britannique…)

23. Kevin AYERS – may i Grande-Bretagne, 1970
Encore une jolie balade folk-pop, dont les paroles brodent sur le bon vieux thème « cette fille est si jolie, essayons de l’aborder gentiment ».

24. KING CRIMSON – easy money Grande-Bretagne, 1973
Spéciale dédicace pour Fideo et Fran !!!

25. JETHRO TULL – for later Grande-Bretagne, 1971
L’un des trop