75 ans après, l'auteure indienne Aanchal Malhotra raconte la partition à travers les objets

75 ans après, l'auteure indienne Aanchal Malhotra raconte la partition à travers les objets

RFI
00:29:00
Link

About this episode


À l'heure du Festival du Livre de Paris (21-24 avril) et dont la littérature indienne était invitée d'honneur, rencontre avec Aanchal Malhotra, artiste et historienne indienne, spécialiste de la mémoire. Elle a co-fondé le Museum of Material Memory, un site qui répertorie les objets de collection et les récits des témoins de l’histoire du sous-continent indien. Elle vit aujourd’hui à New Delhi. «Vestiges d’une séparation» est son premier ouvrage.

Traduit de l'anglais (Inde) par Camille Cloarec, l'ouvrage est paru aux éditions Héloïse d'Ormesson.

 

"Un inventaire pour mémorial

Un bracelet en forme de paon, un simple couteau, un livre de poèmes, des perles offertes à une jeune musulmane par un maharaja... Autant de souvenirs, de fragments de destin d'un monde sur le point d'être englouti avec ses derniers témoins vivants. Car soixante-dix ans après la partition de l'Inde et du Pakistan, quelles traces subsistent de l'ancien pays réunifié ?

Pour ressusciter cette culture, Aanchal Malhotra s'attache aux objets qui ont accompagné ce peuple (ses arrière-grands-parents, notamment) pendant l'exode, et qui, désormais, sont chargés de symboles. À travers ces legs, se raconte l'histoire des différentes communautés hindou, musulmane et sikh qui composent le pays.

Grâce à une succession de courts chapitres consacrés à chacun de ces objets, Aanchal Malhotra tend à restituer la mémoire d'un pays disparu." (Présentation des éditions Héloïse d'Ormesson).