Delphine Diaz, réfugiée dans l'Histoire
08 January 2022

Delphine Diaz, réfugiée dans l'Histoire

RFI

Arrêtons ce naufrage de civilisation ! Est-ce que vous avez repéré cette phrase du Pape François à la fin de l’année dernière lorsqu’il était au chevet des réfugiés de Lesbos ? Naufrage de civilisation, crise migratoire, quels sont les bons mots? Tout dépend celui qui fait la prise de vue, me dira le photographe. Delphine Diaz, maîtresse de conférence en histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne Ardennes (France), m’a tout l’air de s’y connaître en mise au point sur les invisibles et les proscrits d’hier et d’aujourd’hui. L’histoire des exilés à la dérive n’étant pas née de la dernière pluie, elle nous le rappelle -archives à l’appui- en publiant En exil, les réfugiés en Europe de la fin du 18eme à nos jours. A voir ses nombreuses collaborations et publications (je citerai Un asile pour tous les peuples? Exilés et réfugiés étrangers dans la France du premier 19eme siècle) mon petit doigt En Sol Majeur me dit que son arbre généalogique a quelque chose à nous dire sur toutes ces brûlantes questions… Les choix musicaux de Delphine Diaz Jean-Philippe Rameau Les Indes galantes Joxean Artze et Mikel Laboa Txora txori / Hegoak   Rolling Stones Can’t you hear me knocking