Haïti: 12 ans après le séisme de 2010, mémoire et prévention
12 January 2022

Haïti: 12 ans après le séisme de 2010, mémoire et prévention

RFI

Haïti et le monde se souviennent aujourd'hui du terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010, il y a 12 ans, jour pour jour. Un séisme de magnitude 7 sur l'échelle de Richter dévastait entièrement la région de Port-au-Prince et frappait durement la ville côtière de Jacmel, dans le département du Sud-Ouest, faisant plus de 250 000 morts et d’innombrables victimes. Plus de 250 000 morts, plus de 300 000 autres blessés, et un million et demi d'Haïtiens qui se sont retrouvés du jour au lendemain sans abri. La catastrophe a laissé une plaie béante dont beaucoup ont gardé un souvenir intact, 12 ans après. Haïti est une île sismique. La terre l'a encore rappelé l’été dernier (2021), quand le 14 août 2021 un tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter a dévasté trois départements de la péninsule sud du pays. Le bilan est moins lourd qu'en 2010 (2 246 décès, 12 763 blessés et 329 disparus), mais les pertes en vies humaines sont encore beaucoup trop élevées. Depuis 12 ans, les scientifiques haïtiens ont pourtant doté le pays d’un code de construction pour que notamment des bâtiments névralgiques comme les écoles, mais aussi les hôpitaux et les immeubles officiels soient construits selon les normes parasismiques. Mais, la plupart du temps, ce code n’est pas respecté et son application pas contrôlée par les mairies. Au Cap Haïtien, deuxième ville du pays, les spécialistes redoutent une catastrophe encore pire à court ou moyen terme. L’accent est donc mis sur la prévention auprès des plus jeunes. C’est un dossier signé Stefanie Schüler.   Le pari risqué de Joe Biden Il joue gros Joe Biden. Face à la multiplication de lois pour tenter de restreindre l'accès au droit de vote des minorités, notamment afro-américaines, dans plusieurs États conservateurs, le président aimerait faire voter au Sénat une loi fédérale garantissant cet accès au vote. Les républicains bloquent. Alors hier (11 janvier 2022), à l'occasion de son déplacement à Atlanta, en Géorgie, berceau des  droit civiques, il a défendu l'idée d'un changement des règles parlementaires pour faire adopter ses textes, et donc défendre l'accès au vote. Selon le New York Times, « Joe Biden a souvent défendu les procédures complexes du Sénat, même quand les Républicains les ont utilisées pour bloquer son action » : « accepter de les changer, cela aurait été admettre que les principes qu’il chérissaient avaient dépéri, dans une ville aujourd’hui consumée par la rancœur partisane. Ce mardi, il s’y est résigné ».   Argentine : panne géante d’électricité à Buenos Aires L’Argentine connaît actuellement une vague de chaleur extrême avec des températures supérieures à 40° degrés Celsius, dans une grande partie du pays. Parmi les conséquences indésirables : les coupures de courant dues à l’usage généralisé des climatiseurs. Hier (11 janvier 2022), une grande partie du Grand Buenos Aires a été affectée, laissant quelque 700 000 personnes sans électricité pendant plusieurs heures. Reportage sur place de Théo Conscience.